« Graffitis à Saint-Sulpice | Accueil | »

22 mars 2005 - Cinéma - Paris

Before Sunset

Before Sunset est une jolie promenade dans Paris qui dure une heure vingt, le temps du film. Ethan Hawke et Julie Delpy, qui se sont connus dans un film précédent à Vienne, se retrouvent neuf ans plus tard à Paris, chez "Shakespeare et Company", curieuse librairie anglaise du quartier Saint-Michel. Ils ont peu de temps pour évoquer leurs souvenirs. Donc ils marchent dans les rues. Et leurs pas, comme toujours dans les films américains sur Paris, suivent un parcours impossible.

before-sunset.jpg

Car ils sont censés marcher dans les rues du 5ème arrondissement et voici qu'on croit reconnaître le terrain vague de la rue des Jardins Saint-Paul, le long de la muraille de Philippe-Auguste. Oui, un écriteau mentionne le Village Saint-Paul : on est passé sur la rive droite sans traverser la Seine.

Quelques pas de plus seulement et les héros sont déjà sur la promenade plantée, au-dessus de l'avenue Daumesnil. Ils marchent un moment sur le viaduc et le décor change : ils sont à présent dans le parc de Bercy. On aperçoit la Seine. Ils descendent l'escalier et se retrouvent... sur le quai de Conti, rive gauche.

Cette géographie imaginaire a le charme de ces rêves si forts qu'ils ressemblent à des souvenirs. Elle s'accorde bien au bavardage des deux anciens amoureux, elle favorise la remontée des souvenirs et le rapprochement des esprits. Je pense à Elle et lui, de Leo McCarey : ils se sont juré de se retrouver six mois après ; ils ont manqué leur rendez-vous ; ils se sentent vieillir.

Il ne se passe rien dans ce film. On y parle d'une manière plutôt intelligente des hommes et des femmes en général, d'un homme et d'une femme en particulier. La caméra se rapproche peu à peu des personnages ; la lumière du jour décline. Aucune folie : ils ont tous deux dépassé la trentaine ; les barrières vacillent pourtant. Avec une suprême élégance.

Publié par thbz le 22 mars 2005

8 commentaire(s)

1. Par marouen  (29 mars 2006) :

c'est un film merveilleux ca m'a plu surtout july elle a un talent formidable et elle me rappelle de moi et mon amie c'est presque la meme histoire , mon amie ou ex je l'aime tant mais maintenant je suis marie et je pense tjs a elle son prenom commence par K...!

2. Par Kaoutar  (27 octobre 2006) :

c'est la 2éme fois que j'entends parler du film "elle et lui, la 1ére fois c'était dans le film "nuits blanches à seatle" est ce que le DVD en version française de ce film est disponible sur le marché?

3. Par thbz  (27 octobre 2006) :

Je vois qu'il est sur le site de la FNAC (http://www.fnac.com/Shelf/article.asp?PRID=1237608).

Je préfère le voir (et le revoir) sur grand écran. Il passe régulièrement à Paris. C'est un film que je connais par cœur. Winter will be cold for those with no warm memories...

4. Par Kaoutar  (27 octobre 2006) :

Si vous, vous avez vu et revu ce film avec autant de plaisir, c’est qu’il est très bon...
J’ai constaté toutefois qu’il s’agissait des deux acteurs qui me branchaient le moins,
Deborah Kerr, je l’ai vue uniquement dans le film « tant qu’il y aura des hommes » et je trouve qu’elle n’a pas fait le poids devant Burt lancaster et Montgomery clift, quant à Gary Grant, je lui trouve un air figé et inexpressif qui va surtout avec les films de Hitchcock.
Ce doit être à moi que beaucoup de choses échappent ..Je me débrouillerai donc pour acquérir ce film car vous, thbz, je vous fais confiance… j’aime le regard que vous posez sur tout et les mots que vous trouvez pour parler de ce que vous voyez.

5. Par thbz  (28 octobre 2006) :

Dans un film de guerre, c'est vrai que Deborah Kerr ne fait pas tellement le poids (sauf dans la fameuse scène sur la plage...)

Il faut la voir dans des films où son côté un peu fleur bleue fait merveille : ceux de Michael Powell par exemple. Ou encore Elle et lui. Elle et lui, c'est l'un des sommets du film romantique. Ou l'un des abîmes pour ceux qui le trouve gnan-gnan. Certains cinéphiles préfèrent, dans le genre, des films de très haute volée comme "Brève rencontre" de David Lean ou "Back Street" de John Stahl, voire "Love Affair", première version de "Elle et lui" réalisée par Mc Carey en 39. Mais la version de 57, avec Cary Grant et Deborah Kerr, tous deux un peu trop vieux pour jouer des rôles de jeunes premiers, à une époque où le cinéma hollywoodien commence à virer un tout petit peu vers le mauvais goût, c'est un film romantique crépusculaire qui raconte comment un homme et une femme tombent amoureux parce que c'est maintenant ou jamais, après ils seront trop vieux. Bref, c'est un film qui touche à des choses assez profondément enfouies, qui accroche profondément ceux qui s'y laissent prendre sans savoir pourquoi, et tant pis pour le mélo, la morale naïve de McCarey et l'insupportable chorale des gosses qui braillent toutes dents dehors.

Un jour ou l'autre je finirai par écrire quelque chose sur ce film dans ce blog...

6. Par Kaoutar  (29 octobre 2006) :

oui, faites SVP!

7. Par kaoutar  (07 janvier 2010) :

bonjour thbz, vous avez toujours ce beau regard que vous posez sur les choses?..forcément oui..
voilà une chose qui ne se perd pas avec le temps :))...ça doit être plutôt le contraire...il doit avoir encore plus embelli..

ce qui m'a ramené ici, c'est pour vous souhaiter un joyeux anniversaire...ce n'est pas que j'ai une mémoire infaillible des dates..:) le fait est que nous sommes vous et moi nés le même jour et c'était de cette façon que j'avais atterri sur ce beau site il y a exactement...quoi..quatre ans!

alors un joyeux et heureux anniversaire à vous...
mille soleils et mille bonheurs en cette nouvelle année
allez, je vais même vous mettre ici un petit cadeau de remerciement pour tous ces beaux billets dont j'ai été régalée sur ce site, un lien pour un sourire à consommer le matin avec votre café..:))

http://www.youtube.com/watch?v=ZN5PoW7_kdA

la fin est horrible...mais c'est extrêmement jouissif :)

8. Par thbz  (08 janvier 2010) :

Merci Kaoutar, c'est bien aimable !

Publier un commentaire :




Se souvenir de moi ?

Si une image apparaît à droite, merci de copier ci-dessous le code qu'elle contient :


Publier un commentaire :




Se souvenir de moi ?

Si une image apparaît à droite, merci de copier ci-dessous le code qu'elle contient :


Textes et photos (sauf mention contraire) : Thierry Bézecourt - Mentions légales