« Inti ou l'enfant de quinze étages | Accueil | »

18 décembre 2012 - Arts, architecture... - Italie

Paul V partout

À Rome, le nom du pape Paul V Borghèse s'affiche, en lettres plus hautes que lui-même, au milieu de la façade de la basilique Saint-Pierre.

On trouve également Paul V sur cinq des six portes qui donnent accès à la basilique.

Paul V s'affiche encore au-dessus de l'entrée principale du Quirinal, résidence du président de la République italienne, mais aussi dans la basilique Sainte-Marie Majeure et sur la façade de nombreux édifices de Rome.

Je ne compte pas ici les autres membres de sa famille, tels que le cardinal Borghèse son neveu qui a créé ce qui est aujourd'hui l'un des plus beaux musées du monde.

Paul V n'est pas le seul. Les papes ont pris, il y a bien longtemps, l'habitude de laisser leur nom sur les murs de Rome. Bien souvent, on retrouve des inscriptions au nom de deux ou trois papes sur le même bâtiment, religieux ou civil qu'ils ont construit, rénové, orné ou au moins fréquenté.

Voici donc, par ordre alphabétique, Alexandre VII, Benoît XIII (avec Louis XV), Benoît XIV, Clément XII, Grégoire XIII, Grégoire XVI, Pie IV, Pie XII, Sixte V — sur la place Saint-Pierre, au Colisée, sur la fontaine de Trevi... Cette tradition s'est conservée jusqu'à nos jours. Jean-Paul II a apposé deux fois sa signature à l'entrée de la basilique Saint-Pierre (contre cinq fois pour Paul V), lorsqu'il a eu l'occasion d'ouvrir en 2000 la porte du Jubilé.

Impossible, à Rome, de franchir plus de deux carrefours sans voir ainsi le nom d'un pape sur un mur.

Les souverains pontifes ont pris exemple sur les empereurs et autres notables de l'antiquité : ici Agrippa au Panthéon et Septime Sévère sur l'arc qui porte son nom.

Paul V Borghèse demeure toutefois, toutes époques confondues, le champion incontestable des inscriptions sur les murs de Rome. Peut-être parce que la ville, après le XVIIe siècle, n'a plus traversé de période d'expansion et de modernisation, conservant dans le même état le plus fabuleux patrimoine qu'ait jamais possédé une ville dans le monde.


Publié par thbz le 18 décembre 2012

0 commentaire(s)

Publier un commentaire :




Se souvenir de moi ?

Si une image apparaît à droite, merci de copier ci-dessous le code qu'elle contient :


Publier un commentaire :




Se souvenir de moi ?

Si une image apparaît à droite, merci de copier ci-dessous le code qu'elle contient :


Textes et photos (sauf mention contraire) : Thierry Bézecourt - Mentions légales