« Confinement, jour 5 - samedi | Accueil | »

22 mars 2020 - 13e arrondissement

Confinement, jour 6 - dimanche

Les jours passent et il y a de moins en moins de choses nouvelles à dire ou à montrer.

Le marché du dimanche matin se met en place. Cette fois les étals sont sur une seule ligne, alors qu'habituellement ils se font face sur deux lignes parallèles.

Je ne sors pas de toute la journée, ce qui autrefois ne m'arrivait jamais et qui, aujourd'hui, est normal et nécessaire.

On apprend à mesurer un peu la nourriture, à calculer combien de viande se trouve dans le congélateur, le réfrigérateur, le placard ; à calculer si on peut faire des yaourts tout en conservant un stock de lait ; à combiner légumineuses et céréales pour avoir les protéines dont parlent les sites Internet. En réalité les supermarchés sont bien approvisionnés, il manque quelques marques mais aucun produit de base. Et s'ils ne l'étaient plus dans les jours à venir, j'ai suffisamment de provisions pour tenir plusieurs semaines ; certes sans choisir forcément ses envies au jour le jour.

Je ne fais rien dans une ville silencieuse en contemplant mon réfrigérateur. Pendant ce temps l'hôpital manque de tout, les médecins commencent à mourir, les infirmiers songent que, sans doute et quoi qu'ils fassent, ils auront tous la maladie. Il en est question dans des articles de journaux, mais ce qui se passe à trois kilomètres d'ici pourrait aussi bien avoir lieu à l'autre bout du monde ; je rattrape des films pas encore vus (ou déjà revus) sur Netflix. Au moins à Lille, certains cousent des masques.

Publié par thbz le 22 mars 2020

0 commentaire(s)

Publier un commentaire :




Se souvenir de moi ?


Textes et photos (sauf mention contraire) : Thierry Bézecourt - Mentions légales