« Comprendre le réseau des rues de Paris | Accueil | »

10 août 2004 - Paris

Toutes les rues de Paris sont en pente

A Paris, aucune rue n'est plate. Lorsque le sol naturel ne présente aucune déclivité, les ingénieurs introduisent une pente artificielle dans la chaussée. Cette pente, inférieure à 1 %, est invisible à l'oeil nu. Elle est pourtant absolument indispensable : elle permet d'assurer l'écoulement des eaux. Cette pente change de sens à intervalle régulier, afin de ne pas introduire un décalage croissant entre le niveau de la chaussée et celui du trottoir. Une rue apparemment plate a donc, en réalité, un profil en dents de scie.

Comment savoir dans quel sens penche la rue à un endroit donné ? Il suffit de repérer les bouches d'égoût et les bouches de lavage.

Tout le monde ne sait pas ce qu'est une bouche de lavage. Il s'agit d'une petite plaque percée de deux trous, apposée sur le rebord du trottoir ou parfois au fond du caniveau lui-même lorsque le trottoir est trop bas. De temps en temps un torrent d'eau jaillit de cette plaque et se répand de part et d'autre (ici sur la rue de Vaugirard, dans le 6ème arrondissement) :

pente_rues_bouchelavage.jpg

On pourrait croire qu'il s'agit d'une bouche d'égoût qui déborde. En fait c'est un mécanisme actionné par les services de nettoyage. Elle est raccordée au réseau d'eau non-potable de la ville de Paris, distinct du réseau d'eau potable. Comme elle est située au point haut de la chaussée, l'eau qu'elle déverse entraîne sur son passage les feuilles et les impuretés jusqu'à la bouche d'égoût la plus proche, qui se trouve elle au point bas de la chaussée (toujours sur la rue de Vaugirard, à quelques pas de l'image ci-dessus) :

pente_rues_boucheegout.jpg

L'eau de lavage rejoint les eaux de pluie et les eaux usées dans les égoûts, car il n'y a qu'un seul système d'évacuation à Paris.

La règle est donc simple : même lorsqu'on ne le voit pas à l'oeil nu, la chaussée monte vers les bouches de lavage et descend vers les bouches d'égoût.

Publié par thbz le 10 août 2004

13 commentaire(s)

1. Par FOLIO  (23 avril 2007) :

bonjour, je suis stagiaire à la ville de Rennes, chargée de mettre en place une politique d'économies d'eau.
Dans le cadre de ma mission j'aimerais savoir si vous utilisez toujours des robinets de lavage d'égoût ou les avez supprimer au profit d'hydrocureur ?
Sinon quels sont vos moyens de netttoyage des égoût ?
en vous remerciant du temps que vous m'accorderez.
Bien à Vous

Marine FOLIO

2. Par thbz  (23 avril 2007) :

Bonjour,

Comme l'indique le bandeau au sommet de la page, je ne suis un spécialiste de rien, et en tout cas pas du nettoyage des égoûts. Je peux toutefois indiquer en tant que piéton de Paris que les bouches de lavage sont toujours en fonction. J'ignore si d'autres systèmes sont en fonction quelque part dans Paris.

3. Par S.  (03 septembre 2007) :

Tu n'es pas un spécialiste mais tu es un observateur curieux qui voudrait bien partager certaines de ses observations avec les autres...
Au fait, je ne connaissais pas cette astuce mais ça me rappelle quelque chose, les grandes surfaces aussi ont une pente pareille (pensée par les spécialiste du marketing et réalisée par les architectes ou d'autres) pour faciliter l'entrée et l'acheminement des gens et des caddies vers l'intérieur du magasin...
Et dire que, encore une fois, j'étais venue chercher un autre article! (ils sont tellement prenants tes articles, que une fois commencé, je suis obligée de les finir et bien sûr les commenter:-)

4. Par Sylvie  (08 août 2008) :

Bonjour,

J'habite paris et suis tombée sur votre site en cherchant sur google pourquoi est-ce que les rues de Paris sont nettoyées à l'eau ?

Je n'ai pas trouvé ici de réponse mais tout de même, peut-être que quelqu'un connaît la raison de ce nettoyage à l'eau donc à mon avis (je demande à ce qu'on me prouve le contraire), une perte d'eau incroyable ! Il y a ces bouches de lavage, plus les employés de la ville ou de compagnies privées qui nettoient au karcher ou encore avec ces petits camions (qui perdent aussi toujours de l'eau sur leur route).

Mon message a une réelle intention "écologique". N'a-t-on pas trouvé d'autres moyens pour nettoyer les rues sans avoir recours systématiquement à l'eau ???? Comment font les autres villes ? les autres pays ? Combien est-ce que la ville de Paris dépense en eau pour le nettoyage ? Même si ce n'est pas de l'eau potable, c'est un gachi énorme ! je me trompe ?

Si quelqu'un peut m'éclairer sur ces questions, j'en serais ravie !
Et merci pour toutes ces explications.

Cordialement,
Sylvie

5. Par thbz  (08 août 2008) :

Voilà en effet des questions intéressantes, auxquelles je n'ai pas la réponse. Je vous suggère d'envoyer tout simplement un mail à la mairie de Paris via leur site Web. Ils auront sûrement une réponse à apporter !

6. Par Demerzel  (03 juin 2009) :

En soit, je ne vois pas où tu vois du gâchis dans cette utilisation d'eau non potable.

Son coût est peu élève étant donné qu'elle nécessite peu de lavage et après utilisation elle rejoint le milieu naturel après un traitement en station d'épuration via le réseau unitaire de la Ville de Paris.

Cependant, il est vrai que le lavage par les bouches de lavage n'offre pas un très bon rendement et que l'utilisation de véhicules utilisant de l'eau (toujours non potable) sous pression est une meilleure solution.

Mais personnellement, je ne vois vraiment pourquoi utiliser de l'eau non potable serait non écologique.

P.S: je suis actuellement élève ingénieur à l'ESTP (Ecole Spéciale des Travaux Publics) en stage dans un bureau d'étude d'urbanisme travaillant sur la gestion de l'eau dans les projets urbains durables.

7. Par thbz  (04 juin 2009) :

Merci pour ces détails. On peut toutefois s'interroger sur le réseau d'évacuation des eaux, qui lui est unitaire : ainsi l'eau de lavage des rues est mélangée à des eaux usées qui nécessitent un traitement beaucoup plus approfondi.

8. Par biabiany  (20 mars 2013) :

Bonjour a tous, en tant que éboueur sur Paris car les balayeurs que vous voyez sont des éboueurs qui alternent leurs taches; les bouches de lavages sont indispensables pour évacuer tout les types de déchets "légers" comme les feuilles de papiers ou mégots de cigarette. Quand on fait un nettoyage a sec, le travail sur le caniveau est plus éprouvant et moins de résultat.

9. Par thbz  (20 mars 2013) :

Merci pour ces précisions !

J'ignorais que les balayeurs étaient éboueurs et inversement...

10. Par Aurélie Beaumont  (20 juin 2014) :

Cela prend combien de temps pour faire un nettoyage d'égout ? Est-ce qu'on doit appeler un professionnel comme XXX ? Je suis curieuse.

11. Par thbz  (20 juin 2014) :

Je n'ai pas la réponse et je me suis permis d'enlever le nom d'entreprise et l'URL que vous aviez insérées. Vous avez un joli nom pour un robot :-)

12. Par gaugenot  (16 novembre 2014) :

bonjour pourrait tu me donner les dimendion de dette plaque stp , je suis etudiant et o,n me demande d en dessiner sur un plan , merci de ton attention. gaugenot mickael fbk

13. Par thbw  (17 novembre 2014) :

Bonjour,
je n'ai pas mesure les dimensions de cette plaque... Le plus simple est peut-etre de descendre dans la rue pour en mesurer une. Ou bien de chercher sur Internet, ou on trouve des fiches techniques de bouches de lavage sur des sites de fabricants. Par exemple ici : http://tinyurl.com/k4doos9

Publier un commentaire :




Se souvenir de moi ?

Si une image apparaît à droite, merci de copier ci-dessous le code qu'elle contient :


Publier un commentaire :




Se souvenir de moi ?

Si une image apparaît à droite, merci de copier ci-dessous le code qu'elle contient :


Textes et photos (sauf mention contraire) : Thierry Bézecourt - Mentions légales