« Wovon man nicht sprechen kann | Accueil | »

7 mai 2006 - Arts, architecture... - France

Les îlots de Cherbourg

Cherbourg occupe l'extrémité d'une presqu'île, mais les îlots dont je parle ici n'ont rien à voir avec la mer. Il s'agit des îlots que forment les maisons à l'intérieur de la ville. En urbanisme, un îlot est un ensemble de bâtiments entouré de rues : en clair, c'est un pâté de maisons.

Lorsqu'on parcourt le centre de Cherbourg, à chaque instant on aperçoit, entre deux immeubles, sous un porche, un passage étroit qui permet d'accéder à l'intérieur de l'îlot. Il ne s'agit pas d'un dédale médiéval : ces îlots sont circonscrits, pas question de se perdre, dans un réseau de rues et d'avenues bien dessinées. Toutefois leur taille est plus vaste que dans la plupart des villes et ils sont ouverts à tous.

On y trouve parfois un parking public, parfois un petit square, une arrière-cour, un espace indéfini et négligé. Ils se décomposent en petites cours reliées les unes aux autres, chacune avec son atmosphère : murs de béton et jardinières, pierre du Cotentin et toits de lauze, enseignes de boutiques, portes basses, poubelles, lampadaires, bancs, arbres, cabanons. À chaque instant les passages ouvrent sur de nouvelles perspectives.

Cherbourg n'a pas subi de destruction massive à la fin de la Seconde Guerre mondiale, car les Alliés avaient besoin du port. Ce système d'îlots est donc ancien. Il s'est intégré tout naturellement à l'urbanisme des années 1960, lorsque les grands ensembles de la place Divette qui accueillent le visiteur ont renoué avec les enfilements de cours intérieures du Moyen Âge.

Espace public ou privé ? Même au fond des arrière-cours, les portes des débarras sont peintes dans le même bleu-vert assez laid que le mobilier urbain des avenues.

Publié par thbz le 07 mai 2006

Trackback Pings

URL TrackBack URL pour cette note : http://www.thbz.org/mt/mt-tb.cgi/41

1 commentaire(s)

1. Par anne  (14 décembre 2008) :

merci pour toutes ses photos, j'habite le cotentin, et je suis marraine au centre français de protection de l'enfance (le CFPE) d'une petite roumaine dans le nord de la roumanie , la moldavie roumaine, a la frontiere de l'ukraine
continuer vos voyages

anne

Publier un commentaire :




Se souvenir de moi ?

Si une image apparaît à droite, merci de copier ci-dessous le code qu'elle contient :


Publier un commentaire :




Se souvenir de moi ?

Si une image apparaît à droite, merci de copier ci-dessous le code qu'elle contient :


Textes et photos (sauf mention contraire) : Thierry Bézecourt - Mentions légales