« Titanic | Accueil | »

20 octobre 2001 - Asie - Cinéma - Paris

Voir des films indiens à Paris

Voir des films indiens à Paris, c'est facile si on se limite à ceux de Satyajit Ray. Délivrance, Pather Panchali, Charulata font partie des plus beaux films du monde, mais ils n'ont pas plus de points communs avec le reste du cinéma indien que les films de Godard avec Le fabuleux destin d'Amélie Poulain. Or il est impossible de voir à Paris ces films indiens populaires, comédies musicales sucrées de trois heures, qui forment l'essentiel de la programmation dans certains pays arabes ou africains. (Ceci a été écrit en octobre 2001, avant la vogue des films indiens qui a enfin atteint Paris début 2004.)

Ou alors, il faut bien chercher, et c'est ce que j'ai fait...

Le cinéma indien existe...

... je l'ai rencontré.

Tout a commencé à la Cinémathèque un soir d'août. Dans le cadre d'un festival de comédies musicales, je suis allé voir Pakeezah, film indien des années 70. La beauté formelle du film, dont je parle plus en détail ailleurs, m'a fait entrevoir un monde de cinéma que j'ignorais. J'ai voulu en savoir plus sur ce cinéma indien populaire. J'ai lu quelques pages sur le cinéma indien à Beaubourg, mais lire un livre sur le cinéma, c'est comme imaginer la beauté d'une femme en n'ayant que ses mensurations : il fallait que je voie des films dans une salle de cinéma. Je me suis donc retrouvé quelques jours plus tard à Pantin pour une séance de cinéma tamoul. Tandis que j'attendais le début de la séance, un organisateur s'est approché de moi : oui, je savais que le film n'était pas sous-titré, non, je ne comprenais pas le tamoul, oui, je voulais quand même voir le film.

Dès le générique le public s'est mis à applaudir et à siffler le nom des vedettes, puis leur première apparition à l'écran. Les enfants couraient entre les rangées, les adultes discutaient entre eux, les nourrissons et les téléphones portables hurlaient les uns après les autres comme des chiens qui se répondent d'une maison à l'autre. Plus le film avançait, plus la salle prenait vie.

L'histoire, même en tamoul, était facile à suivre. Jina (c'est lui) et Cheela (c'est elle) étaient des étudiants en architecture. Un troisième élève, amoureux de Cheela, faisait tout pour les séparer, jusqu'à ce qu'ils retombent dans les bras l'un de l'autre au dernier plan. La héroïne avait un charme tout en courbes à la Sarah Michelle Gellar. Elle était enveloppée, mais les formes généreuses conviennent bien aux arabesques de la danse indienne. Elles seraient inimaginables dans le Lac des Cygnes. J'ai trouvé plus tard sur Internet le titre du film, Povellam Un Vasam, et le nom du réalisateur, Ezlil.

On était loin de la magnificence de Pakeezah. Les moyens financiers, l'ambition et le talent n'étaient sans doute pas les mêmes. J'ai quand même retrouvé certains éléments qui m'avaient frappé dans Pakeezah, et d'abord cette manière de remplir l'écran. Dans la plupart des scènes, l'arrière-plan était occupé par des figurants qui soit regardaient les héros, soit vaquaient à leurs occupations. Ils ne servaient à rien, ils étaient juste là. La raison est peut-être tout simplement que le figurant, en Inde, n'est pas une denrée rare : on peut en rajouter sans beaucoup alourdir le budget du film.

Les scènes de danse constituaient pour moi l'attrait principal du film puisque je ne comprenais pas les dialogues. Il y en avait cinq ou six dans le film, et leur style dépendait des relations entre les personnages. Au héros et à la héroïne, qui sont les gentils, correspondent une danse et une musique très indiennes avec des rythmes modernisés ; elle porte alors de superbes costumes traditionnels et parfois même un petit bijou au milieu du front. Par contre, lorsque le héros est attiré par une belle passante qui peut-être va l'entraîner sur de mauvaises voies, il se met à chanter et danser dans un style occidental proche du rap : cette scène est un vrai vidéo-clip, avec effets de caméra violents et montage fortement haché. De même, lorsque le héros recherche le méchant, il le trouve dans une boîte de nuit où l'on danse à l'occidentale.

Toutes ces séquences multiplient les décors et les costumes, sans rechercher la vraisemblance comme dans les comédies musicales américaines. La continuité est uniquement assurée par la musique et le chant. L'une de ces scènes, pendant la première partie, se déroule dans un décor très romantique de pâturages et de montagnes abruptes. On tournait autrefois ce genre de scène au Cachemire, mais, à cause de la guerre, on va maintenant chercher ces pics et ces vallées verdoyantes jusqu'en Suisse.

Le film mélange allègrement les genres. Outre les scènes dansées et chantées, on passe sans transition du mélodrame à l'humour loufoque et au kung-fu : les films de Hong-Kong ont fait les mêmes ravages en Inde qu'à Hollywood. La musique est omniprésente et souligne de manière appuyée les moindres articulations de l'intrigue.

Je commence à comprendre pourquoi ce cinéma indien s'exporte aussi mal en Europe : la représentation des relations entre hommes et femmes ne dépasse pas le stade de la bise sur la joue. C'est sans doute la même raison qui explique son succès dans les pays arabes et en Afrique : la morale du film est une sorte d'aggrégation de toutes les morales du monde, de sorte que rien de ce qui est montré ne peut choquer qui que ce soit. Les images restent décentes, l'intrigue punit les méchants et récompense les gentils. Je comprends aussi pourquoi les Indiens, seuls au monde ou presque, continuent à bouder le cinéma hollywoodien : à côté de leurs films qui, en près de trois heures, condensent à peu près toutes les émotions que le cinéma populaire peut apporter, les films occidentaux centrés sur un thème doivent leur paraître bien fades. Le culte du cinéma atteint un niveau que l'on ne peut pas clairement comprendre ici : en pays tamoul, de nombreux acteurs font de la politique, et la province a été dirigée de nombreuses fois par d'anciennes vedettes de cinéma.

Où, quand, comment

Alors, vous voulez peut-être assister vous-même à l'une de ces séances ?

Plusieurs salles proposent de temps en temps des séances de cinéma indien : le Trianon, sur le boulevard de Rochechouart, le cinéma République de la rue du Faubourg Saint-Martin et le Carrefour Espace Cinémas, à Pantin. Ce n'est pas la peine d'y aller ou de téléphoner : le caissier vous dira que les séances sont organisées par des associations externes et qu'il ne peut pas vous renseigner.

Quant au Pariscope, oubliez-le car vous n'y trouverez pas ces séances. Ou bien lisez entre les lignes : si l'une de ces salles n'a pas de séance indiquée à certains moments, c'est peut-être qu'elle est occupée par une séance indienne.

Le meilleur moyen de se renseigner, c'est encore d'aller dans le quartier indien de Paris. Le quartier indien, c'est entre les voies ferrées de la Gare du Nord et celles de la Gare de l'Est. Descendez du métro à la Gare du Nord, et remontez la rue du Faubourg Saint-Denis jusqu'au métro La Chapelle. Sur la vitrine d'un vendeur de cassettes vidéo (trois pour 100 francs) ou dans la devanture d'une boutique de saree (trois pour 120 francs), vous trouverez de nombreuses annonces de spectacles. Si l'une de ces affiches montre un beau gosse baraqué et moustachu, si à côté de lui se tient une jeune femme grassouillette et charmante, si au milieu des caractères tamouls vous réussissez à trouver, en alphabet latin, le nom d'un cinéma et quelque chose qui ressemble à un horaire, alors vous avez gagné.

Attention à la longueur des séances. Même si l'heure indiquée est 19 heures, prévoyez d'y consacrer l'ensemble de votre soirée : la séance peut très bien commencer avec une demie-heure de retard et durer plus de trois heures.

Publié par thbz le 20 octobre 2001

45 commentaire(s)

1. Par yasmine abd elhassane  (15 mars 2006) :

i love bilal very match i kiss you my bogoss

2. Par kaya  (23 mars 2006) :

tout comme vous j'ai été touchée par la magie de ce pays à travers son cinéma. On est loin de l'image misérabiliste que nous transmet l'occident en général. ce que je souhaiterais savoir c'est où je peux acheter les films dont tu parles et leur bande originale en CD. merci de répondre.
au fait!! mais si vous n'êtes pas un professionnel vous écrivez très bien.

3. Par thbz  (24 mars 2006) :

Merci Kaya. On trouve la plupart de ces films pour 3 ou 4 euros chacun dans les boutiques de la rue du Faubourg Saint-Denis, à Paris. Sinon il existe des sites Web qui les vendent. Dans un autre article de ce blog, diverses personnes ont recommandé les sites suivants (je ne porte aucun jugement personnel sur ces sites que je n'ai pas visités) :

http://www.hindigital.com/
http://www.indiancdstore.com/
http://www.bollywooddvds.com/
http://www.bollywoodunivers.fr

Voilà, bonne chance !

4. Par brice  (25 avril 2006) :

j'ai acheté sur bollywoodunivers , ca vaut le coup ,
j'ai recu mon colis en 24h!

5. Par kali sheer al Punjab  (27 avril 2006) :

Je n'ai jamais oublié mon passage en Inde et surtout au Punjab. Quel pays magnifique avec des gens tellement accueillant et cependant quelque peu conservateur. Surtout ne vous approchez pas les gars trop près d'une fille indienne ou sinon les parents, la famille et les amis risqueraient de vous faire la peau. Regardez les gens du Punjab, écoutez, appréciez la musique et passez voir un film hindi ou punjabi. J'adore le cinéma indien et les chants folkloriques punjabis dans les films. It's great de voir des acteurs et actrices bouger, danser comme des dingues. Allez voir un film sur Paris. C'est la semaine du film indien à Paris jusqu'au 1er mai. J'ai adoré voir
un film hier au Grand Rex.
Certes, le niveau des dialogues ne vole pas haut mais si vous voulez passer quelques heures en attendant un train ou une copine allez glander au cinéma. On se marre bien en regardant ces acteurs, ces comiques du cinéma.
Je vous invite à aller en Inde pour voir le Temple d'Or à Amritsar et ses jolies filles du Punjab. Allez voir un gudwara ça vous fera du bien avec la chaleur écrasante de l'été.
Les spectateurs dans le cinéma chantaient comme des dingues je n'avais jamais vu de telles scènes dans un cinéma parisien. C'était un véritable délire collectif dans la salle. J'avais vraiment l'impression d'être dans un asile de fous hier. Attention l'abus de film indien peut vous rendre dingue mes chers amis parisiens! Je pense que j'irais peut-être voir
un autre film au Grand Rex si les gens arrêtent de se comporter comme des fous, de danser, chanter comme des malades. Décevant spectacle que celui d'hier. Lamantable c'est bien le mot qui pouvait qualifier un tel comportement.
Le film il faut l'avouer était un véritable navet
avec shahruk Khan et son équipe de clowns.

6. Par thbz  (28 avril 2006) :

J'étais moi aussi au Grand Rex mercredi soir pour la soirée de lancement de Veer-Zaara. L'ambiance genre concert de la Star'Ac, ce n'est pas trop mon truc, mais les adolescent(e)s ont aussi le droit de s'amuser de temps en temps.

Veer Zaara n'est pas si mauvais que cela. C'est un Bollywood tout à fait classique, avec en plus un message sur la paix entre l'Inde et le Pakistan. Shahrukh Khan, c'est sûr, n'est pas Robert de Niro. L'amie que j'avais amenée (la pauvre) dans ce volcan en éruption qu'était le Grand Rex m'a fait remarquer qu'il avait à peu près le même talent que Hugh Grant.

L'équipe du film, dont SRK lui-même, était présente sur scène. Le vacarme de la salle empêchait de comprendre quoi que ce soit.

En tout cas cette Bollywood Week montre au moins une chose : la culture populaire n'est pas formattée uniquement par la télévision...

7. Par Zakson  (16 mai 2006) :

Bonjour,
J'ai été touchée dans mon enfance par la culture indienne, la musique et le cinéma : j'ai cotoyé des indiens qui exprimaient tout cet art, cette manière de vivre au quotidien et aujourd'hui, j'ai la chance de pouvoir accueillir à Paris le Festival BollyWood to AfriKa qui se déroule du 15 au 18 Juin (Maison des Cultures du Monde et Divan du Monde). ça va être un moment de partage très intense!

8. Par thbz  (16 mai 2006) :

Bonjour Zakson,

Ca a l'air intéressant, mais j'ai un peu de mal à trouver des informations détaillées. Si j'ai bien compris en voyant votre site, ce festival réunit un groupe de musique indienne et une troupe de danse africaine ?

9. Par Renjith  (01 juin 2006) :

Bonjour thbz,
Je voulais dire que ton commentaire est très objectif et je le trouve très juste.
En fait je te dis cela aussi car je suis adopté depuis tout petit, et je n'ai jamais épprouvé le besoin de revoir mon pays d'origine (Inde) jusqu'au jour où j'ai été voir le spectacle de Bharati...Depuis, je sais que certains traits de mon caractère me viennent de là-bas, car bien qu'ayant vécu depuis près de 25 ans en Belgique, il y a de la magie dans mon coeur que je voudrais exprimer et qui est similaire à celle qui se trouve dans certains films de là-bas.

Merci de ton édito, car je vais prochainement à Paris pendant les vacances, et j'irais probablement jeter un oeil à une de ces séances.

Si je puis rajouter une petite chose qui est innée, je voudrais dire qu'en fait dans les histoires indiennes, on joue surtout avec le thème du sentiment d'amour et d'honneur (qui sont des valeurs qui ont beaucoup trop perdu de sens en occident de nos jours) qui sont généralement ce qui existe de plus fort, et lorsque ceux-ci sont couplés à un aspect de beauté et de charme, celui qui est sensible en devient dépendant.

10. Par thbz  (02 juin 2006) :

Merci Renjith,
Ton commentaire me fait plaisir. En voyant ces films, on retrouve quelque chose de la fraîcheur du cinéma, celui qui autrefois chez nous faisait rêver les gens alors que le cinéma occidental moderne, lorsqu'il cherche à distraire, le fait plutôt en impressionnant le spectateur par des effets spéciaux sophistiqués ou des scénarios à rebondissements.

Si tu ne trouves pas d'annonce de séance de cinéma dans les vitrines de la rue du Faubourg-Saint-Denis, je suis sûr que le quartier t'intéressera tout de même pour les nombreux restaurants (pas toujours de luxe !) et les boutiques de DVD à 3 ou 4 euros...

11. Par hicham choukri  (13 juillet 2006) :

ciao amici
mi saluto tutti gli amici che ammano gli filmi indiani
e per me mi piace molto Sharukh e hritik roshan
e sempre mekzaze e mimosas

12. Par audrey  (17 juillet 2006) :

moi mon pere est pakisnais et je beigne ds sa culture,ds ses films indiens,j'adore ça!!!plus je regarde ses films indiens et plus je lui demande d'en acheter ms lui va les chercher en belgique a tourcoin.j'adore salman khan,shahruck khan,hrithik rosan,rani mukherjee,kareena kapoor,awhisha rai(la miss monde 1996)

13. Par audrey  (17 juillet 2006) :

leurs films sont magnifiques!!! ils expriment leurs sentiments avec tellement plus de facilité que nous les français!!!et comme je suis fort romantique,même mon fiancé ne comprend pas pourquoi je suis autant amoureuse de lui après 5ans passer ensemble ms il ne dis pas stop!!!au contraire il en redemande tjrs!!!car il a été bcp trop malheureux pr le laisser vivre sans connaître l'amour.surtout quand il est avec moi,il m'accompagne ds les nuages!!!c vraiment des moments magiques entre nous 2.

14. Par fadoua  (10 août 2006) :

Ce sont de supers films. Les meilleurs acteurs sont:SHAH RUKH KHAN, RANI MUKHERJI, PREITY ZINTA, SAIF ALI KHAN, MADHURI DIXIT,AISHWARIA RAI et AMITHAB BACHCHAN ET ABISHEK AINSI QUE JAYA BACHCHAN, KARISMA KAPOOR.... et les deux meilleurs producteurs: SANJAY LEELA BHANSALI et YASH RAJ ET CHOPRA. L'inde est mis en valeur par ces acteurs et producteurs. Vraiment bravo a tout ceux-là. VOUS ETES SUPER ET VOS FILMS AUSSI!

15. Par siham  (10 août 2006) :

salut.j'aime énormément les films indiens et j'aimerais tant rencontrer shah rukh khan.

16. Par lynda  (28 octobre 2006) :

jadore les films indiens je fais dezs nuits blanches pr les regarder c magnifique......

17. Par  (20 novembre 2006) :

Bonjour tout le monde !!
j'ai une petite amie folle des film indien ! Je n'y connais rien mais pour decouvrir cet univers, j'aimerais lui preparer toute une soirée indienne... Avez vous des conseils ???

Merci

Mzr

18. Par jamil  (25 novembre 2006) :

habi tout le monde en indien fai des repas indien rigolé entre vous en écouten de la musique indien et si tu as des amis inden invite-les

19. Par razika  (24 janvier 2007) :

salut tou le monde ca fé plésir de voir tan de monde aimer les films indien parce que les gens me prenne pour une folle parce que eu ne comprenne pas ce que je trouve au film indien. depuis lage de 7ans je me suis bénier dans cette ambiance et je narive pas a my detacher je passe aussi des nuits blanches pour regarder des films je suis aussi allé a paris pour l'annonce de Veer&Zaara g pu apercervoir Shahrukh Khan et pour le peu ke je lé vu je lé trouver tres prétencieu pourtan c mon préferé avant Arjun Rampal les films que g aimé c Chori chori chupke chupke, kuch kuch hota hai, devdas, khabi kushi khabie gham Umrao Jaan pour moi c d films traditionel a l'indienne. c domage que ce genre traditionel est entrain de disparaitre petit a petit avec les nouveau films avec les femmes a moitié nu les scenes ou ils sembrasse etc... comme Dhoom par ex et tous les nouveaux films .pour moi le charme des films c les scenes d amour sans okun contact mais qui veulent tou dire. merci thbz pour ton petit site a biento

20. Par ISMA  (07 février 2007) :

LES FILMS INDIENS ET LA MUSIQUE CA DECHIRE QUAND J ECOUTE BOLLYWOOD CA ME RAPPELLE TROP ISKANDAR MON MEC QUI MANQUE GRAVE ET QUE MES PARENTS M INTERDISENT DE VOIR PARCE QUE MES PARENTS SONT TARES ET DISENT QUE ISKANDAR C EST UN TERRORISTE PARCEQU IL EST PAKISTANAIS ISKANDAR JE LAIME A MORT ET APRES LE BAC2007 JE LE RETROUVERAI ET ON SE MARIERA PARCE QUE COMME A BOLLYWOOD L AMOUR TRIOMPHE TOUJOURS

21. Par KHALIFA  (10 février 2007) :

Salut,je suis Mauritanien et depuis l`age de 7 ans j`ai ete prix a l`extase ar cette magie et aujourd`huit j`ai depasse la 30taine.
Sans l`aide d`autrui j`ai pu comprendre et parler le HINDI et Le URDU j`imite Kishore Kumar,Muhammad Rafi,Sonu Nigham,Mukesh,et d`autres.Dans mon enfance je recueuillais les titres des films et comparer les lettres d`alphabet Hindi et enfin j`ai pu lire le Hindi et decouvrir que certaines lettre le son de 2 lettres de chez nous et avec mes propres efforts
motives pr cet amour fou j`ai pu savoir des choses sur le DRUPADH le GHAZAL et instruments tel que le SITAR,BASURI et autres.
Chers amis je vous signale que j`ai ete fortement ebahi lors d`un sejour il y`a quatre ans de cela au SENEGAL par un monde d`indophiles pas comme les autres,des gens qui aiment cette culture comme moi pour vous faire comprendre qu` on aime a l`extase cette culture dans ce coin du Monde.En plus jeveux bien creer avec vous une certaine correspondance qui nous menera un joura organiser un festival au SENEGAL en vous faisant part qu`il y`a de grandes danseuses et danseur qui jouent bien le play back a l`indienne.
Enfin veuillez me passer des sites ou on peut ecouter de la musique et voir des clips et meme des films indiens.
Merci.

22. Par KHALIFA  (10 février 2007) :

J`ai oublie de demander un site sur le quel on trouve desinformations enlangue francaise sur les info et news sur Bollywood.
Mon e-mail c batimini@yaho.fr pour tous les indophiles qui veullent correspondre.
Merci.

23. Par BOUIFROU LINDA  (15 mars 2007) :

BONJOUR DES PLACES SONT OFFERTES POUR LE DERNIER FILM DE MIRA NAIR : "THe NAMESAKE" EN PROJECTION A LA MAISON DES ARTS DE CRETEIL LE 25 MARS 2007 AVEC PRESENCE DE LA REALISATRICE ET DEBAT.
CONTACTEZ MOI : lindavie@yahoo.fr

24. Par Cyndiane  (22 avril 2007) :

Bonjour,
cela ne fait pas longtemps que j'ai découvert les films indiens et j'aime beaucoup.ce qui est un peu "embêtant" ils sont le plus souvent sous-titré.c'est quand même "super". cela change des films ou trés souvent en ce moment nous voyons les gens "s'envoyer en l'air"

25. Par divine  (29 avril 2007) :

bonjour
je suis une fan de film hindi surtout les anciennes avec kamir can ect s'il vous plais si vous savez ou je pourrai les avoirs merci

26. Par divine  (29 avril 2007) :

bonjour
je suis une fan des films indien s'il y a parmit vous qui connaisse une site pour regardé les films indien graduitement merci voila email divine03@homail.fr

27. Par safa  (26 mai 2007) :

bonjour Salman Khanet les autre acteur

28. Par safa  (26 mai 2007) :

i love salman khan

29. Par Verseauvi  (17 juillet 2007) :


Je viens de découvrir ce site. Et pour ceux qui sont intéressés par les films tamil je vous invite à aller faire un tour à l'adresse : http://www.techsatish.com. Bonne fin de journée.

30. Par layachi  (09 août 2007) :

je viens de découvrir ce site et je suis très content de savoir que beaucoup de gens aiment le cinéma indien. mon seul problème c'est que je suis un fan du cinéma indien classique. celui des années 50-60-70-80-90 d'ou sont issus les acteurs suivants. shashi kapoor, dilip kumar, rajendra kumar, shammi kapoor, biswajeet et tant d'autres sans oubliers les actrices, mumtaz, meena kumari, asha parekh, nanda, mala sinha. les chanteurs mohamed rafi, kishore kumar; mahendra kapoor, sonu nigam qui a une voix qui ressemble a celle du défunt mohamed rafi.mon email si on veut me contacter shashi23000@hotmail.com a la prochaine.

31. Par thbz  (10 août 2007) :

Bonjour Layachi. C'est assez rare, les gens qui s'intéressent au cinéma indien classique en France. Les personnes qui passent ici sont plutôt passionnées par les films récents... J'ai découvert le cinéma indien classique avec Pakeezah il y a 6 ans ; j'en ai parlé sur http://bloc-notes.thbz.org/archives/2001/08/pakeezah_lautre.html
J'ai aussi vu pas mal de films de la grande époque (années 50 à 70) lors d'une rétrospective à Beaubourg il y a quelques années. Une vraie découverte...

32. Par layachi  (24 août 2007) :

j'ai essaye de contacter khalifa le mauretanien pour parler du cinéma indien. a mon grand étonnement j'ai eu l'adresse d'une espagnole ou une portugaise. sur le mail batimini@yahoo.fr. j'aimerai bien qu'il prenne attache avec moi. mon email est( cité plus haut.

33. Par layachi  (24 août 2007) :

bonsoir thbz. je suis très content de savoir que quelq'un s'intéresse au cinéma indien classique.j'aime beaucoup le cinéma hindi classique. toute ma jeunesse je l'ai passé au cinéma indien. nous avons surtout vu le cinéma hindi, on n'a aucune idée sur le cinéma tamoul ou autre seul le hindi était présenté chez nous en algerie. car il faut dire que la langue hindi est la plus usitée dans l'inde. d'après des connaisseurs, l'inde possède 11 langues nationales et 1000 dialectes régionales. la langue officielle est le hindi, le tamoul, l'urdu qui est aussi parlé par les pakistanais, il y a aussi le punjabi, le telegu et autres.

34. Par leila  (22 octobre 2007) :

je suis folle folle folle des film indiens
je suis une passionné, une amoureuse afolé une fidele allumé des films qui baigne d amour et de larmes si vous avez des info sur paris contacter moi plz

35. Par Vivek  (13 novembre 2007) :

Bonjour people!
Happy Diwali. Je suis indien, etudiant ici a paris et je voulais savoir ou je peux voir les filmes indiens?? Merci pour votre repondre! :)

36. Par alex  (29 décembre 2007) :

coucou tt le monde.chui tamil je vis en france et j'aime beaucoup les films indiens.si vous voulez un site pour voir des films tamil allez dessus.http://www.tamilpeek.com/
sur ce bon film

37. Par BOSS DOMINIQUE  (08 janvier 2008) :

Coucou,

J'aime beaucoup le cinéma indien mais comme j'habite dans le sud de la France je ne suis pas au courant des films qui passent en salle à Paris. Si jamais un film récent sort sur Paris. Ex: Om shanti om ou autre, tenez-moi au courant: dominiqueboss@hotmail.fr Merci

38. Par latifa  (30 janvier 2008) :

moi mon acteur préférer c shahrukh khan il est tro beau et en plus il joue tro bien mon reve c de le rencontrer jesper que les reve devienne realité a plus et les film indien sont les meilleur film d'amour au monde

39. Par Bolly et ancore bolly  (18 avril 2008) :

hé coucou !!! vous voulez savoir tout sur vos acteurs préféré !! alors venez nous rejoindre sur nos deux forum

Celui de Rani et salman khan pour les fan mais il y a plein d'autres news vidéo photo des autres acteurs

http://salman-rani.forumperso.com/index.htm

et celui du couple mythic Kajol et shahrukh
il y a tout exactement tout sur eux en plus on est tous pagal et on s'éclate vraiment sur ces forum alors venez nous rejoindre et éclater vous
bien il y a de la musique des vidéo clips photo enfin tout ce que vous voulez

http://shahrukh-aur-kajol.justforum.net/index.htm

venez nombreux !!!

40. Par marie  (06 mai 2009) :

kali je veux juste te dire que les films de SHAHRUKH KHAN ne son pas des navet c'es que tu neux le connai pas beint ma petite kali tous ce que SHAHRUKH KHAN fait c'es que des sucser care il mais tous son amour et rien de plus qu'elle age a tu pour dire que les films de SHAHRUKH KHAN c'es des navet moi j'ador tous ce qu'il fair alore neux parle pas sans conètre le personage ok car moi jai vue tous c'es films et il est SUPERE toute personnes neux critiquer pas mon SHAHRUKH KHAN OK OK BON BYE BYE je par!SHAHRUKH KHAN ICHE LIBEN DICHE MAYN HERSTE!!!!!!

41. Par abdallah mohamed  (24 juin 2009) :

salutation à ce qui concerne le bon acteur SHAHRUH KAN
JE SUIS ABDALLAH MOHAMED
AU GRANDE COMORES
je vous pose une question
coment je peus trouver les filmes de SHAHROUH KAN

42. Par abdallah mohamed  (24 juin 2009) :

je veux juste dire que j'aime les films indiens tradusées
e-mail pour ce lui veu me repondre fatimaisslam20@yahoo.fr

43. Par zainaba  (19 septembre 2010) :

bonjour je voudrai savoir si il y quelqu'un qui a déjà vu lu film indien dont un homme jette sa femme dans des eaux qui avait des crocodile apres il y a un vieu monsieur qui la sauve et puis et reviens chez elle pour faire sa vagence.j'aimerai bien trouvé le titre du film car je l'ai oublier et c'est une tres joli film j'aimerai bien aller voir si je peux le trouver dans des magazins indiens

44. Par fillm bollywoo  (11 novembre 2010) :

je mes des fim bollywood sous titré en francais : http://filmbolyoude.skyrock.com/

45. Par MARTINE  (24 août 2015) :

BONJOUR

QUI POURAI MINDIQUER OU ME PROCURER LE FILM DRHUPAD ? MERCI A VOUS

Publier un commentaire :




Se souvenir de moi ?

Si une image apparaît à droite, merci de copier ci-dessous le code qu'elle contient :


Publier un commentaire :




Se souvenir de moi ?

Si une image apparaît à droite, merci de copier ci-dessous le code qu'elle contient :


Textes et photos (sauf mention contraire) : Thierry Bézecourt - Mentions légales