« Raymond Devos avait raison | Accueil | »

11 juillet 2005 - Arts, architecture... - Paris

Collision dans la rue Lecourbe

PARIS - Grave accident de construction en plein 15ème arrondissement. Deux immeubles de style éclectique se sont heurtés de plein fouet le long de la rue Lecourbe, bien connue des amateurs de Monopoly.

Les premiers résultats de l'enquête montrent que la collision a eu lieu au 19ème siècle. L'architecte a tenté de maquiller le bâtiment de gauche en maison bourgeoise de style Henri IV mais s'est trahi par l'emploi de volets métalliques pliants. Cet accessoire ne se serait répandu sur nos façades qu'à partir du règne de Louis-Philippe. Et comme le remarque un enquêteur, « on se demande ce qu'Henri IV serait allé faire rue Lecourbe ».

Quant à l'immeuble de droite, beaucoup plus massif, ses nombreux arcs en plein cintre et son fronton à reliefs géométriques laissent perplexe. On peut le ranger dans un courant architectural très répandu à toutes les époques : le style moche. Sa fonction est claire : il abrite les cérémonies de quelque religion proche de la mouvance chrétienne.

Les enquêteurs n'ont pas encore pu déterminer quel bâtiment est le plus récent, ce qui le désignerait comme le responsable de la collision. Une thèse courament évoquée envisage qu'un architecte ait décidé de réaliser la maison et l'église en une seule fois.

Publié par thbz le 11 juillet 2005

4 commentaire(s)

1. Par S.  (04 avril 2008) :

C'est une découverte impressionnante Thierry. Comment j'avais raté cet article de ton blog?
Je ne connais pas bien du tout cet arrondissement, tu m'auras donné du boulot pour un petit moment...

2. Par thbz  (04 avril 2008) :

C'est une photo prise un jour où je passais par là à vélo, sur le chemin de Meudon (le meilleur lieu d'entraînement de la région pour celui qui veut se préparer à monter des cols).

Un jour je ferai un article sur une curiosité du 15e arrondissement : des immeubles qui consistent en une simple façade, sans aucune profondeur, et sont néanmoins habités. Il me manque les photos pour montrer ces immeubles découverts dans la ville par l'imagination d'un célèbre sociologue français...

3. Par yvelinoise  (15 août 2010) :

L'immeuble moche, je viens de découvrir (grâce à Street View) que c'est le 203 rue Lecourbe, siège des Oblates de l'Assomption, une congrégation à l'histoire mouvementée (d'après Wikipédia) pleine d'annexions et de ruptures. Mais ça vous le saviez sûrement, ce qui est marrant c'est que je suis tombée sur ce billet pile un 15 août!

Non loin de là, on se demande ce qui a atterri sur l'immeuble du 48 rue de l'Abbé Groult, celui qui fait angle avec la rue Lecourbe. Une autre sorte de collision, en hauteur cette fois.

4. Par thbz  (20 août 2010) :

Bonjour Yvelinoise, bienvenue par ici ! Il y a à Paris un grand nombre d'immeubles surélevés, pour profiter notamment des tolérances plus grandes accordées par les réglements d'urbanismes successifs. Le 48 de la rue de l'Abbé Groult est particulièrement spectaculaire...

Publier un commentaire :




Se souvenir de moi ?

Si une image apparaît à droite, merci de copier ci-dessous le code qu'elle contient :


Publier un commentaire :




Se souvenir de moi ?

Si une image apparaît à droite, merci de copier ci-dessous le code qu'elle contient :


Textes et photos (sauf mention contraire) : Thierry Bézecourt - Mentions légales