« Mok-dong, très grand ensemble, cité idéale | Accueil | »

18 octobre 2014 - Corée

D'un immeuble au suivant (2)

J'ai commencé à rendre compte au début du mois, en m'inspirant d'une série d'articles de Chenmawon dans son blog « Séoul que tu vis maintenant ?, de la démolition d'un immeuble du voisinage en prévoyant une reconstruction rapide.

Et en effet, ici cela ne traîne pas. Après la démolition le 3 octobre, une grue achevait de faire place nette le surlendemain :

Le 8 octobre, le rez-de-chaussée avait déjà son plancher de béton, assez frais pour que les ouvriers puissent patauger dedans...

... mais déjà durci le lendemain :

Le 14, les murs étaient montés et les ouvriers pouvaient marcher sur le plancher provisoire du premier étage (ou deuxième niveau, pour compter comme les Coréens) :

Enfin, aujourd'hui 18 octobre, c'est une forêt de barres de fer qui se dresse vers le ciel derrière le voile pudique du chantier, comme un mikado géant :

On voit les ouvriers tôt le matin et le chantier ne connaît pas de repos le week-end. Tout se déroule dans le calme, comme une symphonie mille fois jouée. Pas de doute, le bâtiment sera achevé avant l'arrivée de la neige...

Publié par thbz le 18 octobre 2014

2 commentaire(s)

1. Par Détails  (24 octobre 2014) :

Cela ressemble à un guide (informel) de "comment construire un immeuble en un temps record". C'est une "rapidité de construction" inconcevable de ce côté de la planète :-)
Les chantiers continuent nuit et jour tu dis, quid du bruit nocturne?
Et pour finir...est-ce qu'il neige partout en Corée?

2. Par thbz  (25 octobre 2014) :

Les chantiers continuent souvent le week-end, mais pas la nuit, tout de même... Encore que je n'y passe guère à 3 heures du matin, donc je ne sais pas vraiment !

La neige, paraît-il, est abondante en Corée l'hiver, au moins à Séoul.

Publier un commentaire :




Se souvenir de moi ?

Si une image apparaît à droite, merci de copier ci-dessous le code qu'elle contient :


Publier un commentaire :




Se souvenir de moi ?

Si une image apparaît à droite, merci de copier ci-dessous le code qu'elle contient :


Textes et photos (sauf mention contraire) : Thierry Bézecourt - Mentions légales