« Réparations | Accueil | »

28 juin 2007 - Arts, architecture... - Paris

Nuages

Des nuages, au crépuscule.

Le soleil se couche au fond de ces nuages, derrière des bâtiments qui dépassent de l'horizon. Ce 18 juin 2007, comme tous les 18 juin, avec l'imperturbable régularité des phénomènes astronomiques, le soleil vient terminer sa course entre ces tours lointaines qui gauchissent à son passage.

Or ces tours portent elles-mêmes le nom de tours Nuages, à cause des motifs peints sur leurs façades.

Construites par Emile Aillaud à Nanterre au milieu des années 1970, les tours Nuages sont un peu démodées aujourd'hui.

Elles sont situées tout près de la Défense. D'ailleurs les dernières réalisations du quartier d'affaires, ultra-modernes...

...rejoignent presque ces témoins d'un époque qui, à tant d'égards, nous semble plus éloignée que si deux guerres mondiales nous séparaient d'elle.

Un an plus tôt, le 16 juin 2006 :

Et deux ans plus tôt, le 18 juin 2005 :

Publié par thbz le 28 juin 2007

10 commentaire(s)

1. Par kiwi  (04 juillet 2007) :

tiens, un lien où tu verra de belles images des films de GVS, y compris du ciel, des nuages. Chez lui, la nature n'est pas de arrières plans des bâtimens, des êtres humains, mais un paysage immense en témoignant l'ecoulement du temps.
http://www.horschamp.qc.ca/article.php3?id_article=260

2. Par van acker  (04 juillet 2007) :

L'éloignement me semble de moins en moins évident. L'esthétique des années 70 fait un grand retour depuis quelques années. Il se peut même qu'elle soit l'amorce d'une transformation plus profonde. Ce serait même un petit paradoxe vu son côté un peu superficiel. Laissons quelques soleils se coucher par là-bas et la chose nous paraîtra peut-être plus clairement.

3. Par thbz  (05 juillet 2007) :

Van acker : quand on voit les constructions proposées par une Manuelle Gautrand, on doit en effet reconnaître que l'esthétique seventies revient en force...

Kiwi : oui, GVS, le ciel et les nuages... Quand est-ce qu'on regarde Mala Noche ?

4. Par S.  (10 juillet 2007) :

C´est la nostalgie du passe qui est de retour meme en architecture...
Tres belles photos, jý reviendrai plus tard quand jáurai un peu plus de temps et un clavier approprie...
A+

5. Par S.  (02 août 2007) :

Ca y est, après mon retour des vacances, je me rattrape pour lire et commenter tes articles...
Quel beau contraste tu as choisi entre ces deux générations de tours qui caractérisent, chacun à sa manière, une époque bien définie en architecture...
(J'ai connu un photographe qui pendant dix ans avait pris la même ruelle en photo , depuis il a dû augmenter sa collection, tu pourras faire de même, d'ailleurs tu as commencé.)

Merci pour ce sujet,(j'adore faire ce genre de comparaison en architecture).

6. Par Patricia  (02 août 2007) :

On est sous le tag "architecture", alors je suis un peu à coté de la plaque. Mais comme on est aussi sous le tag "art", je garde un pied dessus (l'autre, c'est ma béquille)...
Pour une comparaison poétique entre deux états d'un même lieu, je suggère le DVD d'Agnès Varda paru en 2005 sur lequel figure "daguerréotypes", un film à caractère ethnographique, nostalgique, espiègle et tendre qu'elle a consacré aux commerçants de sa rue dans les années '70. Elle y revient en 2005 et l'on y constate l'effet du temps non sur les lieux mais sur l'ambiance et les gens.
J'ai consacré un petit post à ce sujet :
http://lumiereincidente.skynetblogs.be/post/4420809/daguerreotypes-et-le-lion-volatil

7. Par thbz  (02 août 2007) :

Aujourd'hui, il y a tellement de photos partout, facilement accessibles, qu'on se demande si cela vaut encore le coup de recueillir de manière systématique un paysage urbain. On veut des photos des tours Nuages ? Ok, un tour sur Flickr (http://flickr.com/search/?q=nuages+nanterre) ou sur Wikimédia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Tours_Nuage) et on a ce qu'on cherche, avec des photos librement utilisables. Pour refaire les collections d'Atget, en ce début de 20e siècle, il suffirait de parcourir le Web. Reste une double liberté : apporter un regard inédit dans la photo, ou une approche différente dans la collection...

8. Par S.  (06 août 2007) :

Pour moi, OUI, cela vaut encore le coup de receuillir un paysage urbain surtout que, même trouvées sur internet ou dans les livres, jamais deux photos ne sont pas pareilles .Pour la seule et unique raison que jamais deux personnes n'ont pas le même regard...

9. Par Corentin  (26 juin 2009) :

Je n'ai rien vue de plus laid que les tours nuages. Elles ressemblent à des immeubles de bidonvilles. Quelle honte.

10. Par yvelinoise  (15 août 2010) :

Ces tours "nuages" je les connais depuis près d'un tiers de siècle. Je les ai vues pour la première fois quand mon mari et moi cherchions un appartement lors de notre arrivée en région parisienne. Je n'y ai bien entendu jamais habité, la vie en HLM étant hors de nos capacités d'endurance. D'ailleurs, rien que la forme des fenêtres "goutte d'eau" vue de l'intérieur m'aurait dissuadée. Pour ce qui est des couleurs sensées se confondre avec le ciel, on est forcé de reconnaître que si l'idée était bonne, la réalisation a un peu merdé (!)

Au sujet de Manuelle Gautrand, que je ne connaissais pas, je suis d'abord allée voir son site et, au vu des projets qui y sont présentés, notamment les tours, je n'ai pas compris pourquoi vous parlez d'un retour des seventies. Puis j'ai trouvé sa page sur Archiguide, et là effectivement...

Publier un commentaire :




Se souvenir de moi ?

Si une image apparaît à droite, merci de copier ci-dessous le code qu'elle contient :


Publier un commentaire :




Se souvenir de moi ?

Si une image apparaît à droite, merci de copier ci-dessous le code qu'elle contient :


Textes et photos (sauf mention contraire) : Thierry Bézecourt - Mentions légales