« Du hanok au Bellagio | Accueil | »

18 septembre 2007 - Corée

Génération chaebols

En France, nous connaissons les principaux chaebols, grandes entreprises coréennes, pour un ou deux de leurs produits : l'électronique pour Samsung (prononcez Samsong), les voitures pour Hyundai (prononcez Hyondé) et Daewoo, les téléphones portables pour LG... On sait moins que ces entreprises sont en fait de vastes conglomérats qui, toujours contrôlés par la famille fondatrice, interviennent dans les champs d'activité les plus divers : construction, industrie lourde, culture, loisirs...

À tel point qu'on pourrait passer toute une vie en Corée en ne consommant et en n'utilisant que des produits de chaebols. Tiens par exemple, regardons un peu ce bébé qui vient de naître au Samsung Medical Center, un grand hôpital des beaux quartiers de Séoul.

L'enfant se porte bien et ses parents aussi. Il le ramènent dans leur voiture Hyundai, en s'arrêtant au passage dans une station-service Hyundai. Ils habitent dans les Hyundai ap'at'u, un grand ensemble de 40 barres construit par la firme à Apgujeong, l'un des quartiers les plus huppés de la capitale. Il est bien pratique, ce quartier : on peut aller au lycée Hyundai en passant devant le grand magasin Hyundai.

Le jeune garçon passe ses loisirs devant un téléviseur Samsung et un magnétoscope Daewoo. Il mange le riz que sa mère prépare dans une cuiseuse Samsung et le kimchi qu'elle stocke dans un réfrigérateur Samsung. Il raffole des sucreries Lotte et des parcs d'attraction gérés par le chaebol du même nom. Étudiant dans une université sponsorisée par Samsung, il est fan de base-ball : il soutient l'équipe des Samsung Lions, qu'il préfère aux Hyundai Unicorns et aux Kia Tigers; il aime bien aussi les LG Twins, les SK Wyverns et les Lotte Giants.


Lotte fait aussi des cinémas

Il apprend un jour que le fondateur de Lotte a donné à sa compagnie le nom de la jeune femme aimée en vain par Werther dans le roman de Goethe. Il devient d'ailleurs ingénieur pour la compagnie de chimie lourde Lotte. Il utilise une carte Lotte pour payer aussi bien dans le métro et le bus que dans les grands magasins Lotte.

Il aime aussi visiter le musée de la société Kumho, société dont il utilise souvent les autocars pour voyager en province, ainsi que le musée Samsung, qui possède l'une des plus belles collections de Séoul aussi bien en art traditionnel coréen qu'en art contemporain international. Il se marie dans le Sam Sung wedding hall. D'accord, j'exagère un peu, ce grand immeuble kitsch dans lequel on peut procéder aussi bien à la cérémonie qu'au repas de noce n'a rien à voir avec le chaebol...

Quoi qu'il en soit, il emménage avec son épouse dans un autre grand ensemble d'immeubles, celui de Samsung sur la rive droite du Han, à Séoul. Il fait installer des panneaux coulissants LG et, comme la plupart des habitants de l'immeuble, un climatiseur LG. Il a tapissé les murs de son appartement de papier collant LG et sa femme nettoie ses bols avec des éponges LG. Curieusement, il a un téléphone portable Samsung. Il joue en Bourse avec Daewoo Securities.

Et enfin, à la fin d'une vie bien remplie, c'est à l'hôpital Hyundai qu'il finira ses jours.

J'exagère ? Tous les produits ou établissements décrits ici existent. La seule chose irréaliste, c'est qu'ils existent aujourd'hui. Or la Corée va vite (ppali ppali, comme on dit ici), ses firmes quittent un domaine, entrent dans un nouveau champ d'activité, abandonnent et lancent de nouveaux produits en permanence. Un bébé qui naîtrait aujourd'hui au Samsung Medical Center consommerait probablement des produits tout différents une fois arrivé à l'âge adulte. Mais parions que ces produits seraient vendus par les mêmes chaebols...

Publié par thbz le 18 septembre 2007

1 commentaire(s)

1. Par MyNight  (18 septembre 2007) :

Vraiment Extraordinaire !
Mais il y a une chose à laquelle il ne renoncerait pas même pour tous les Won du monde : à sa Fender Jazz Bass USA Deluxe de 1966. Non ?...

Publier un commentaire :




Se souvenir de moi ?

Si une image apparaît à droite, merci de copier ci-dessous le code qu'elle contient :


Publier un commentaire :




Se souvenir de moi ?

Si une image apparaît à droite, merci de copier ci-dessous le code qu'elle contient :


Textes et photos (sauf mention contraire) : Thierry Bézecourt - Mentions légales