« Piketty en Corée | Accueil | »

28 septembre 2014 - Corée

Banderoles et protestations

À Séoul, les graffitis sont rares (il y a des exceptions). Cela ne signifie pas que les gens ne s'expriment pas. Un peu partout, des banderoles tendues entre deux arbres ou entre deux piquets, en gros caractères, transmettent au plus grand nombre un message clair.

Comme elles sont toutes imprimées avec soin, l'étranger ne peut comprendre, à moins de savoir les déchiffrer, si ces banderoles proviennent des pouvoirs publics qui informent ou ordonnent, d'une association qui invite à une fête ou qui critique le pouvoir.

Si le projet de vente par lot se réalise, notre patrimoine part en fumée.(1)

Les quatre banderoles qui suivent sont situées à quelques mètres les unes des autres, dans un grand carrefour.

Hausse vertigineuse des taxes sur le tabac, de la taxe de résidence, de la taxe sur les véhicules : pas d'accord avec l'accroissement des impôts sur les citoyens ! NPAD (principal parti d'opposition, centre-gauche)
Amenez vos familles au mouvement Saemul !(2)
Premier festival d'art et de culture pour les jeunes de Mapo(3)
Rencontres musicales de Yanghwajin

Les trois bandeaux suivants sont affichés dans un quartier résidentiel.

Informations sur la fermeture temporaire, pour cause de travaux, de l'escalator de la sortie 8 de la station de métro Hapjeong
Mise en place expérimentale des stations de recyclage des déchets résidentiels
Zone de sécurité pour les femmes. Zone de patrouilles spéciales de la police pour améliorer la sécurité (?)

Enfin, les deux dernières banderoles sont installées à l'entrée d'un grand centre commercial (dont les allées, exposées à la pluie, sont largement ventilées).

Un salaire d'un million de wons (750 euros) par mois avec 10 ans d'ancienneté ? Une hausse du salaire horaire de 200 wons (15 centimes) ? N'allez pas dans le néfaste commerce Home Plus !
Information sur la signalisation des fumeurs. Fumer dans une zone interdite est un acte immoral car cela nuit à la santé des autres personnes. Toute signalisation est bienvenue.

(1) Plainte, semble-t-il, de certains propriétaires qui s'estiment lésés par les modalités d'un projet de reconstruction du quartier.

(2) Mapo est le nom de l'arrondissement.

(3) Traduction incertaine ; le mouvement Saemul, ou « Nouvelle communité », lancé dans les années 1960, promeut la coopération au sein de la communauté.

Publié par thbz le 28 septembre 2014

0 commentaire(s)

Publier un commentaire :




Se souvenir de moi ?

Si une image apparaît à droite, merci de copier ci-dessous le code qu'elle contient :


Publier un commentaire :




Se souvenir de moi ?

Si une image apparaît à droite, merci de copier ci-dessous le code qu'elle contient :


Textes et photos (sauf mention contraire) : Thierry Bézecourt - Mentions légales