« La ville et la montagne : le feng shui sur le terrain | Accueil | »

8 janvier 2016 - Arts, architecture...

La Joconde

Ce jour-là, j'ai vu les téléphones qui ont vu la Joconde.

(Je sais, Martin Parr l'a déjà fait, avec plus de talent.)

(Mais quand vit-on véritablement un instant, quand notre vie est-elle autre chose que la préparation d'un avènement ou l'enregistrement d'une trace ? Peut-être est-ce seulement lorsque le corps s'impose — à travers l'effort, le plaisir, la douleur, ainsi dans le dernier kilomètre d'un semi-marathon — que l'on palpe enfin quelque chose de l'instant présent.)

Publié par thbz le 08 janvier 2016

2 commentaire(s)

1. Par Détails d'archi  (11 janvier 2016) :

Je me demande si jamais ils interdisaient les photos au musée, à quoi s'amuseraient les gens? Est-ce changera l'affluence?

Un peu comme à Amsterdam:
http://o.nouvelobs.com/art-design/20151201.OBS0523/le-rijksmuseum-d-amesterdam-interdit-les-photos-et-donne-a-ses-visiteurs-du-papier-et-un-crayon.html
Certains musées comme Magritte sont pour le moment des exceptions:
http://www.louvrepourtous.fr/Ces-musees-belges-qui-interdisent,788.html

La Joconde est mieux "contemplée" via le net que sur place finalement!

2. Par thbz  (12 janvier 2016) :

Je trouve assez ridicules les interdictions de photographier (et de dessiner...) dans les musées, sauf peut-être pour les tiges à selfie ou les trépieds en cas d'affluence. Il me semble que le Louvre a assoupli sa politique à ce sujet ces dernières années ; les gardiens ne me disent rien avec mon téléphone.

Quant à la Joconde, elle sera toujours encombrée. Un jour je me suis présenté à l'ouverture du musée pour avoir la possibilité de la voir véritablement pendant au moins trente secondes. En vain : que peut-on voir dans ce qu'on a déjà vu tant de fois ?

Publier un commentaire :




Se souvenir de moi ?

Si une image apparaît à droite, merci de copier ci-dessous le code qu'elle contient :


Publier un commentaire :




Se souvenir de moi ?

Si une image apparaît à droite, merci de copier ci-dessous le code qu'elle contient :


Textes et photos (sauf mention contraire) : Thierry Bézecourt - Mentions légales